Mo et le ruban rouge - sortie prévue au printemps 2019

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Il y a eu la photographie d’Alan Kurdi, retrouvé mort sur une plage de Turquie. On pouvait penser qu’il dormait, qu’il allait se réveiller. Il y a eu le démantèlement de la jungle à Calais, et la découverte de nombreux mineurs isolés. Des enfants. Dans le monde, des dizaines de millions d’enfants sont actuellement réfugiés ou déplacés. 300.000 d’entre-eux marchent sans leurs familles, animés par l’espoir de plus de sécurité et de liberté. Ils fuient le Soudan, l’Erythrée, le Myanmar, la Syrie, l’Afghanistan, la Centrafrique, le Burundi … Ils fuient les violences, les mauvais traitements, la faim et la maladie, ils fuient la mort. Il y a aussi les recherches de Boris Cyrulnik sur la résilience  : accéder à un nouveau développement après avoir vécu un traumatisme. Il y a eu la naissance de mon fils. Tout s’est mélangé.

Le Ruban Rouge met en jeu un enfant séparé de sa famille, son parcours fantasmé vers une nouvelle vie.

L’enfant est blotti sur lui-même. On entend le son des vagues aller et venir.Il tient un paquet cadeau défraichi entre ses bras. Il dort. Il rêve les rires, les voix des personnes de sa famille, la fête pour son anniversaire, son cadeau, puis l’explosion, les cris, la panique. Des gens l’emmènent, l’absence. Le jeune garçon se réveille seul. On entend le son des vagues aller et venir. Il porte un gilet de sauvetage. Il n’y a rien autour de lui, plus rien, que son paquet. Une autre aventure commence.

Malgré les apparences, j’imagine un spectacle joyeux, enfantin, ludique.J’envisage le ruban comme un lien avec les origines de l’enfant, avec sa famille, son pays  ; le ruban comme symbole d’un traumatisme aussi, avec lequel il faut apprendre à vivre, une nouvelle vie. Le ruban entoure le paquet cadeau, puis se transforme, devient l’élément central des scénographies animées qui dialogueront avec le jeune garçon, et avec le public. Notre parcours sera jalonné d’épreuves, mais aussi de rencontres étonnantes.

Benoît Mousserion

Vous souhaitez en savoir plus ?

Tenez-vous au courant de l’actualité de la compagnie.

Nous vous ferons parvenir quelques informations au gré de nos aventures !

* indicates required

Contactez-nous pour plus d'informations :

Bérangère Pajaud : 07-62-88-22-31

contact@cie-lhommedebout.fr