CHANTIERS PUBLICS

Le tout additioné maintient le tout ensemble.

La collaboration avec des habitants est au cœur des activités de la compagnie. Lors d’un chantier public, la construction d’un géant ou la réalisation d’une installation est le résultat d’une innombrable succession d’assemblages de brins insignifiants, ceci par une foule de gens différents ; de là, émane la forme désirée. Outre l’objectif souhaité : la réalisation d’une construction, l’enjeu premier est de créer un espace propice à l’échange. Il s’agit aussi que les participants se surprennent eux-mêmes, qu’ils deviennent les héros de leur propre aventure.

Je pense que chaque individu porte en lui sa poésie, que celle-ci ne demande qu’à s’exprimer. Je conçois un chantier de construction comme un espace où doucement, jour après jour, on laisse à la porte les préjugés qui nous empêchent, et l’on vient faire de la poésie.

Pour la construction d’une marionnette géante, le chantier s’étend sur 5 semaines : un mois pour construire un géant, imaginer son histoire, faire monter la rumeur dans la ville, le quartier, le village. 5 semaines pendant lesquelles on ouvre un atelier temporaire, un espace de rencontres et d’échanges.

On dit que ces marionnettes sont aussi grandes parce qu’elles sont constituées de toutes les petites histoires des nombreuses personnes venues participer à leur construction. Le réel et l’imaginaire se rattrapent ici l’un l’autre pour proposer un regard en hauteur sur le monde qui nous entoure.

Chalon : notre feuilleton nous hisse sur les épaules d’un géant

Cette semaine, notre feuilleton nous hisse sur les épaules d’une marionnette d’osier de 7,50 m, symbole d’une expérience collective qui a fédéré des centaines de Chalonnais pendant des semaines. Ils ont construit une géante aux côtés de la compagnie d’art de rue poitevine L’Homme Debout.

REPORTAGE COMPLET DE 4 ÉPISODES EN CLIQUANT ICI.

France 3 Bourgogne

Contactez-nous pour plus d'informations :

Bérangère Pajaud : 07-62-88-22-31

contact@cie-lhommedebout.fr